Azu Tiwaline (Tunisia)

Azu Tiwaline, c'est un nouveau nom pour un esprit neuf : celui d'une productrice portée par le besoin d’explorer ses origines, enracinées dans le Sahara tunisien. L'Appel à un son différent, organique et brut, vibrant dans les grands espaces du désert africain où résonnent les musiques de transe... Rituel extatique​

Son premier album, Draw Me A Silence, conçu comme un diptyque, nous dévoile les multiples facettes de son identité. Dénouant les liens qui unissent musiques berbères, culture dub et hypnose techno, Azu Tiwaline nous invite à nous recentrer sur nos sens et notre Nature. Elle sait user de contrastes entre la lumière et l'invisible, explorant la complexité de nos émotions et le mystère qui en émane, dans un clair-obscur polyrythmique qui parcourt chacun de ses titres, et dont on découvre, au fil de notre parcours, tous les contours.

Draw Me A Silence Part. I (à paraitre dès février 2020), nous livre la variante la plus hypnotique de sa musique, centré sur des rythmes percussifs sombres et sur un savant usage de la répétition, chacun des 5 tracks portant inéluctablement l'auditeur vers la transe. Deux titres majeurs illustrent particulièrement l'imaginaire de l'artiste : « Itrik » et « Berbeka », synthétisant parfaitement l'héritage des musiques de transe berbères et ses techniques issues de la musique électronique minimaliste et répétitive.

La suite, Draw Me A Silence Part. II, parue en avril 2020, fait la part belle à un profond héritage puisé dans la culture dub et ses nombreuses filiations bass. Ce second volet donne ainsi un nouveau souffle dans l'utilisation de l'espace sonore.

Azu-Tiwaline_01%40Loten-Grey-1104x1024_e

  • Facebook - Black Circle
  • Instagram - Black Circle
  • SoundCloud - Black Circle
  • Spotify - Black Circle
  • Deezer - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

DISCOGRAPHIE

© 2020 by I.O.T. Records /  Marseille / All right reserved.