Si Begg - Permission to Explode

Thursday, September 12, 2013

 

 

En partenariat avec le label californien ADDICTECH, I.O.T Records participe à la sortie du nouvel album de SI BEGG.

I.O.T S'occupe tout particulièrement de la production et diffusion du Double vinyle Limité, numéroté et signé. Chaque couverture est différente selon un procédé d’impression spécifique [double vinyl version collector uniquement].

 

10 ans après son dernier album, "Director's Cut" paru chez Novamute, et une multitude de maxi principalement sous son label Noodles discothèque, Si Begg s'envole dans les étoiles.Ses intentions interstellaires sont évidentes dès le premier morceau. "From my laptop" Morceau tekno en constante évolution pendant ses 8 minutes donne le ton et invite l’auditeur à sentir la bassline. "Let’s Roll" reprend la melodie inoubliable de « Mars the Bringer of War” (une des compositions tirée de la marche imperiale de gustav Holst). Et la transforme en morceau Bass Music qui vous percute l’estomac, avec un travail d’édition étonnant, utilisant les silences pour accentuer la tension…

Le troisième Track du premier EP, Runnings nous rappelle les productions de SI Begg qui l’on fait reconnaitre au début des années 2000. Nous rappelant les collaborations avec Tipper, mélangeant aisément Midtempo et Hiphop.Le deuxième EP, continue sa démarche éclectique avec "Out Of SIght", qui pourrait coller à un Mr Oizo post analogique , avec cette petite sonoritée à la Warp House, pendant que "Mother Ship Has landed" regroupe tous ce qui fait de Si Begg un des plus talentueux producteurs de sa génération. Le fossé entre le dubstep, la drum and bass et l’IDM est enfin comblé…Enfin "Buffer state", dernier des six morceaux nous laisse envisager une rencontre entre Aphex Twin et Danny Breaks….

 

 

US label Addictech compile a double LP of hi-tech dance experiments from Si Begg, united by a partiality for glossy wobble.

 

On ‘From My Laptop’ high fidelity cartoon jacking trades off with ring-modulated bass throbs, while ‘Kosmiche Stepper’ gives a main room half-stepper an unexpected Krautrock sheen. ‘Let’s Roll’ recedes from its opening dubstep swagger into the pomp of Holst’s ‘Mars’ from ‘the Planets’ before jamming them both together with the kind of overt showmanship which dominates proceedings from start to finish.

The vinyl has the 6 following tracks :

From My Laptop
Let's Roll
Runnings
Out of Site
Mother Ship
Buffer State

 

 

Check on CD1D

 

 

Check on Addictech

 

 


 

Tags:

Please reload

Follow Us
  • Facebook B&W
  • Twitter B&W
  • YouTube B&W
  • SoundCloud B & W
Recent Posts

Wednesday, November 13, 2019

Please reload

Search By Tags

© 2019 by I.O.T. Records /  Marseille / All right reserved.